STARK & clean

A l'école |

En partant du principe selon lequel « le bien-être favorise la réussite scolaire », l’école secondaire Sonnenhof s’efforce de promouvoir la santé à l’école de façon globale.

Des actes plutôt que des paroles

En classe |

Le Service-Learning a pour but, d’une part, de renforcer la démocratie et la société civile et, d’autre part, d’entraîner un changement au niveau de l’enseignement et de la démarche classique de l’apprentissage.

Mangem roba nostrana

A l'école |

Ce projet a permis de soulever de nombreuses questions sur diverses thématiques telles que l’alimentation, l’agriculture, les modes de consommation, l’économie locale et la relation entre les pays riches et pauvres.

Potager bio-didactique

A l'école |

Né en 2016 en tant que suite d’un projet de pépinière scolaire, le projet « potager bio-didactique » aide à comprendre et interroger le rôle de l’homme dans la gestion des ressources et du territoire.

Tisser des liens pour avancer dans la vie

A l'école |

La promotion de la santé passe par la participation active de l’ensemble de la communauté scolaire et du réseau externe. 

Le harcèlement, ça nous concerne tous !

A l'école |

Depuis 2016, sur la base du constat de nombreux cas de harcèlement, l’établissement a décidé de mettre l’accent sur la sensibilisation des élèves à ce problème.

Quand l’école se transforme en ville.

A l'école |

Tous les trois ans, juste avant les vacances d’été, le collège Rambert de Montreux-Ouest déclare son indépendance et vit pendant trois jours comme une ville à part entière, animée par les élèves eux-mêmes.

Les vergers et le territoire – qui participe ?

En classe |

Caroline Vuillaume a participé avec sa classe au projet « Graine de chercheurs » sur le thème des vergers. Dans ce projet, les élèves traitent la question du DD à travers les richesses des vergers près de leur école, tout au long des saisons. Le verger est le thème central autour duquel s’articulent les activités. Elles touchent au-delà de l’environnement à des aspects du développement économique local avec par exemple la revalorisation des fruits des vergers. Cela crée des liens entre les élèves, les enseignants et différents acteurs de la commune. Pour la semaine hors-cadre qui a clôturé le projet, les élèves (9H) ont crée en petits groupes six ateliers en rapport à ce qu’ils ont expérimenté durant l’année, et ont animé ces derniers pour leurs camarades de 10H. D’élèves, ils sont devenus enseignant-e-s d’un jour.

Il faut agir là où nous sommes !

En classe |

Le réchauffement climatique est là et les conséquences semblent irrémédiables. Les scientifiques sont formels : il faut agir. C’est sur ce constat et après une réflexion importante qu’une classe 11H du CO de la Veveyse a décidé d’organiser une semaine « Low energy » à destination de toute l’école en janvier 2019. Les élèves ont proposé des actions à mettre en place à l’école (réduction du chauffage, moins d’impressions etc.) ainsi qu’à la maison (douche courte, nourriture de saison, moins voire pas d’écran, transports publics ou vélo, etc.). A la fin de de la semaine, des calculs savants ont permis d’estimer les KWH/H économisés. Des contacts étroits avec la presse ont permis bel un écho médiatique du projet.

Téléphones portables et droits de l’enfant

En classe |

Le programme « Téléphones portables et droits de l’enfant : suivons le fil de l’or », proposé par Terre des Hommes Suisse a été mis en place dans 11 établissements de la Ville de Lancy pour 1700 élèves des trois degrés d’enseignement. Au niveau primaire, notamment, des élèves d’une classe de 8e année de l’école En-Sauvy (GE) ont pu en bénéficier. Ce programme consiste en une action de sensibilisation sur le thème de la consommation des téléphones portables, son impact sur l’environnement, et sur les droits de l’enfant. Cette animation a ici été prolongée par la visite des élèves au centre de formation professionnelle et technique afin d’y suivre un atelier sur les téléphones portables, dispensé par les apprenti-e-s eux-mêmes.

S'abonner à Cycle 3